In Bertolt Brecht mood

Nous allions, changeant de pays plus souvent que de souliers, A travers les guerres de classes, désespérés Là où il n'y avait qu'injustice et pas de révolte.

Nous allions, changeant de pays plus souvent que de souliers,

A travers les guerres de classes, désespérés

Là où il n’y avait qu’injustice et pas de révolte.

Gingen wir doch, äfter als die Schuhe die Länder wechselnd

Durch die Kriege der Klassen, verzweifelt

Wenn da nur Unrecht war und keine Empörung

We, wo had to change countries more often than our shoes,

Walked in despair amid the class strugle

When we saw only injustice, but no indignation


 

Bertolt Brecht (1898 – 1956)

Une réflexion au sujet de « In Bertolt Brecht mood »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s